Le classique de l’astrophotographie: M31 ou la galaxie d’Andromède

Bonjour, Réalisé la nuit dernière une prise de vue de M31, grande galaxie d’Andromède.

Materiel utilisé: Téléscope sharpstar 150 HNT à 420mm de focale, caméra ASI 2600 refroidie à -10°c et gain à 80 sous Ekos, monture HEQ5 sans autoguidage.

270 images de 20 secondes retenues sur 320, traitement sous Siril seul, dark et flats réalisés. colorimétrie par astrométrie sous Siril, accentuation de la saturation sous Siril.

D’un point de vue technique je ne suis pas loin d’avoir trouvé le bon tirage entre la caméra et le réducteur-correcteur.

Recadrage (x=7, y=63, w=6013, h=4094) Miroir X Photométrie Transf. histogramme (mid=0.001, lo=0.001, hi=1.000) Rehaussement de la saturation (quantité=0.45)

Une autre moins jaune et à couleurs plus “naturelles”:

Recadrage (x=27, y=61, w=6001, h=4114) Neutralisation du fond du ciel Étalonnage des couleurs Transf. histogramme (mid=0.001, lo=0.001, hi=1.000) Étalonnage des couleurs Rehaussement de la saturation (quantité=0.88) Miroir X

NGC 7000 ou l’Amérique du Nord au téléscope chinois

Bonjour,

Réalisé la nuit dernière au téléscope sharpstar (150mm diamètre pour une focale de 420mm) une prise de vue de NGC 7000 alias l’Amérique du Nord dans la constellation du Cygne.

240 images de 20 secondes (1h20 au total) capturée avec la caméra ASI 2600 (refroidie à -10°)

Monture HEQ5 sans autoguidage, mise en station perfectible.

Capture sous logiciel Ekos, gain de la caméra 80.

NGC 6960 alias petites dentelles au sharpstar 150mm

bonjour,

Réalisé dans la nuit du 11 au 12/09 une prise de vue des petites dentelles dans la constellation du cygne. L’objectif était de tester le matériel et ses réglages en condition réelles

Téléscope sharpstar 150mm diamètre 420mm focale, caméra ASI 2600 refroidie à -10°, capture sous Ekos (linux), gain de la caméra à 80.

281 images de 20 secondes accumulées soit près de 1h35.

Il y a de nombreuses étoiles dans ce champ de la Voie Lactée ce qui me permet d’évaluer la qualité des réglages.

Test du sharpstar 150/2.8 alias téléscope TS hypergraph6-(2) ASI 2600

bonsoir,

j’ai reçu ma caméra Zwo ASI 2600, avec capteur couleur format APSc (23.5mm sur 15.7mm ), dont les pixels font 3,76µm de côté. il est nettement plus grand que celui de la Zwo ASI 183.

  1. le tilt est présent avec une bague permettant la rotation du champ couvert par l’imageur:

2. avec un montage à l’arrache sans cette bague, mais de rigidité douteuse, c’est un peu mieux:

Les réglages ne sont pas finis, car les tubes allonges sont de qualité douteuse sur leur longueur exacte du fait des différences de longueur des pas de vis mâle et femelle des bagues.

Je ne déséspère pas réussir à aligner tout cela. J’ai démonté le bloc barillet/miroir du téléscope, il n’est pas contraint.

Edit 13/09/2020: J’ai réalisé une image de M31 avec ce setup et des réglages plus stables: le tirage entre le porte oculaire et le plan du capteur est de 54mm environ pour que ce soit correct. https://www.forgeat.org/index.php/2020/09/18/le-classique-de-lastrophotographie-m31-ou-la-galaxie-dandromede/

M106 au 800mm/200mm

Bonjour,

hier j’ai imagé M106 au téléscope newton 800mm de focale et 200mm diamètre, sur monture CEM 60. sans autoguidage

1 h de luminance et 17 minute pour chaque couche R, V, B. poses unitaires de 60 secondes à l’ASI 183mm, gain 193,

La première image en luminance:

La seconde en couleur:

Ça commence a avoir un peu de gueule.

la même retravaillé sous Siril seul, c’est nettement mieux 🙂

En full: https://www.forgeat.org/wp-content/uploads/2020/07/m106v2r.jpg

séance astronomie du 13 mai: essai nouvelle monture et nouveau téléscope.

Bonjour,

Dans la nuit du 13 au 14 mai 2020, j’ai profité d’une trouée pour essayer mon nouveau setup, en l’occurence un téléscope de 800mm focale sur 200mm diamètre installé sur ma nouvelle monture CEM60. le but de la sortie était de se familiariser avec le nouveau matériel.

Concernant la monture le champ couvert par le viseur polaire est assez étroit. je ne suis pas sûr d’avoir pointé la Polaire. Par ailleurs le goto fonctionne bien…si l’on fait l’alignement sur 3 étoiles.

Concernant le téléscope usage direct sans passer par la case collimation. donc il faudra y penser pour la prochaine fois.

au bout de 40 minutes, NGC 4565 était sur le capteur, donc 60 images de 60 secondes capturées à l’ASI 183 mm, gain à 193 (image cliquable)

La définition est legèrement supérieure à ce que j’avais obtenu avec mon précédent téléscope.

Simulation: Coronavirus, Parier sur l’immunité de groupe est…dangereux.

Bonjour, Le coronavirus est en plein pic épidémique en France, nous sommes confinés depuis près de 3 semaines. La presse parle d’immunité de groupe, nécéssaire pour que le virus cesse de se répandre dans la population générale.

L’Idée de base est intéressante: Soit un virus avec un R0 de base de 3: Chaque malade contamine 3 personnes. En situation actuelle ces 3 personnes ne sont pas immunisées et donc deviennent à leur tour malades et contaminent 9 personnes…ainsi de suite.

Le confinement vise à diminuer le nombre de personnes contact auprès des malades, le R0 baisse à moins de 1 et l’épidémie s’eteint comme un feu faute de combustibe.

On peut imaginer que l’on laisse l’épidémie s’etendre et quele R0 soit toujours de 3…mais que sur ces 3 personnes contaminée 2 soient immunisées et donc ne puissent exprimer et propager la maladie. Comme on le voit ceci fait baisser le R0 réel dans mon exemple à 1 (état d’équilibre) Le % de personnes déja immunisée nécéssaire pour obtenir le R0 inférieur à 1 est donc de 100x(R0-1)/R0. Dans le cas du SARS COV 2 c’est aux environs de 60%.

Nous ne disons pas comment atteindre le 60% de la population immunisée: ceci peut être obtenu en laissant courir le virus (comme on laisse courir les rhumes) ou par vaccination (de la rougeolle à la grippe).

Problème ceci repose sur des hypothèses simplistes: l’immunité donnée par le SARS cov2 est mal connue. Il se peut qu’elle soit temporaire comme celle contre les virus des rhumes (3, 6 mois?) donc là, au bout d’un certain temps, le virus peut à nouveau circuler. De plus, certains malades semblent être des réservoirs à virus https://fr.yna.co.kr/view/AFR20200406003600884

Donc pour les tenants de l’immunité collective si l’on applique à la France une mortalité de 0.1% (chiffres de la Corée du Sud au 09/04: 204 décès pour 10400 cas soit une mortalité de 1,9%) cela ferait, pour 60% de la population atteinte, 40.000 victimes, hypothèse basse, hypothèse “Coré du Sud” citée en exemple vingt fois plus! (soit…800.000 victimes!), Penser qu’isoler la population à risque est illusoire car même les EHPAD sont ouvertes sur l’extérieur. Si l’immunité contre le virus dure 6 mois, il faudra compter le double par an…

Conclusion, en prenant les chiffres coréens et appliqués à la France, il faudrait 90 à 95% de formes assymptomatiques non dépistées pour que l’immunité collective soit acquise au prix de 80.000 morts (immunisation de 60% de la population)

Un exemple pour avoir une idée: le navire Diamond princess: Il y a eu plus de 700 contaminés à priori tous détectés et 11 decès (1,5%) si la population des croisiéristes était plutôt d’âge avancé , l’équipage est plutôt jeune. Sur ce navire la part des assymptomatiques a été estimée de 30 à 60%. (assymptomatique ou incubation, va savoir!)

Test du sharpstar 150/2.8 alias téléscope TS hypergraph6

Bonsoir,

J’ai tenté d’imager cette nuit la nébuleuse de la Rosette avec ce nouveau téléscope. Les nuages se sont invités au bout de quelques minutes, empêchant de poursuivre les prises de vues. J’ai donc 23 images de 20 secondes à l’ASI 183mm gain à 195 sur le logiciel asi capture.

Pas de dark ni de flat, traitement à l’arrache de ces 7 minutes 40s.

Il n’y a pas de tilt perceptible avec cette caméra à petits pixels, la MAP est correcte dans les coins sans déformation des étoiles.

Lien en full:

M27 trognon de pomme.

La nuit dernière, j’ai réalisé une imagerie de M27, dit le trognon de pomme avec le téléscope habituel (600mm de focale ouvert à 4) sur monture Orion Sirius, sans autoguidage. La caméra est une zwo ASI 183 monochrome, équipée d’une roue à filtre manuelle (LRVB) de marque zwo.

Le capteur était refroidi à -13°c, les prises de vue unitaires sont de 20 secondes, avec 1h10 cumulée en luminance, et 1/4 d’h cumulée pour chaque couche de couleur (RVB) le gain de la caméra était à 195.

Travail sous Siril seul, pas de reprise photoshop.

Les couleurs de cette nébuleuse planétaire sont flashy 🙂

Dominique

M51 en couleur.

La nuit derniere, j’ai imagé la galaxie M51 grâce à un téléscope de 154mm d’ouverture pour une focale de 600 mm monté sur monture équatoriale Orion Sirius.

D’un point de vue technique la prise de vue s’est faite avec une caméra Zwo ASI 183mm ( gain 195, refroidissement à -16°c ) monochrome et filtres de même marque. les prises de vue unitaires sont de 20 secondes, et j’ai posé en tout 1h15 pour la luminance, 15 minutes pour chaque couleur

Le défaut de tilt est moins prononcé que sur l’image précédente.

la luminance de 1h 15

les liens en full:

Lien full luminance: http://www.forgeat.org/wp-content/uploads/2019/06/m51lumin.jpg

lien full couleur: http://www.forgeat.org/wp-content/uploads/2019/06/m51c1r.jpg

M101 enfin de la couleur.

Bonjour, j’ai réalisé dans la nuit du 4 au 5 mai 2019 une prise de vue de Messier 101, une galaxie spirale dans la constellation de la Grande Ourse.

L’objectif était double: vérifier le réglage du miroir secondaire du téléscope newton, tester les images en LRVB.

Le setup: télésope 154mm diamètre et 600mm focale sur monture Orion Sirius sans autoguidage, caméra Zwo ASI 183 monochrome, correcteur de coma TSGPU et roue à flitre Zwo.

D’un point de vue technique, j’ai réalisé 1h20 de poses en luminance, et 10 minutes de poses pour chaque couleur (rouge, vert, bleu) avec des poses unitaires de 20 secondes grâce à cette caméra refroidie à -18°c.

Lien full

La couche luminance:


lien full

Le défaut de tilt semble quasi disparu, mais la couleur tire un peu sur le vert…

Mars2019: NGC4565, M51 et M3

Bonjour,

en cette fin mars 2019, j’ai réalisé une imagerie de deux galaxies et d’un amas globulaire à l’aide de mon matériel habituel: téléscope Newton 154mm de diamètre et 600mm de focale, caméra Zwo ASI 183 monochrome, monture Orion Sirius (clône HEQ5).

Pour les deux galaxies, les paramètres de prise sont identiques: 275 images de 20 secondes soit un peu plus de 1h30 de pose, gain à 195 sous logiciel Asicap, température du capteur à -18°c.

Donc NGC 4565, galaxie de l’aiguille vue par la tranche:

Puis M51, deux galaxies vues de face:

L’amas globulaire M3 a, par contre, bénéficié que de 16 minutes 20 secondes de poses.

Dominique

Trio du Lion, enfin ça commence a avoir “de la gueule”

Dans la nuit du 25 au 26 fevrier, j’ai imagé le trio du Lion, situé à la base de la patte arrière de l’animal dans cette constellation.

3 galaxies, M 65, M66, et NGC 3628.

Pour une fois, flats, darks et offsets réalisés.

setup: téléscope newton de 600mm de focale et 150mm de diamètre sur HEQ5 sans autoguidage, ASI 183 monochrome refroidie à -18°c, 300 images de 20 secondes avec gain à 195 (acquisition sous asicap).

Traitement siril seul.

Voici la présentation sur astrometry.

Je suis quand même en suréchantillonnage modéré avec cette caméra.

NGC 2024 (nébuleuse de la flamme) avec la tête de cheval

Bonjour,

Hier j’ai fait un peu d’imagerie astronomique avec mon téléscope 150/600mm de type newton. J’ai procédé à l’acquisition de 200 images avec une ASI 183 monochrome dont j’ai retenu 90% des meilleures (passage nuageux). La caméra était refroidie à -18°c, le gain à 145 et la durée des images unitaires de 20s. L’arrivée des nuages a fait que je n’ai qu’une heure cumulée de poses. Sur l’image ci dessous, pas de dark, il faudrait pourtant s’astreindre à les faire correctement.

J’ai peut être un petit défaut de “tilt”, la perpendicularité du capteur vis à vis de l’axe optique n’est pas exacte mais le porte oculaire n’est pas “réglable” (réglage uniquement avec l’inclinaison du miroir secondaire)

Retour du blog pas mûr après 8 mois d’absence.

bonjour,

Voici le blog pas mûr, de retour après huit mois d’absence. Hébergé en premier lieu @home sur un serveur sous Yunohost, constituée d’un mini ordinateur beebox honteusement charcuté pour en améliorer le refroidissement passif. L’instabilité de ma ligne ADSL m’a fait renoncer à mon autohebergement, les micro coupures ayant eu raison de la fiabilité du serveur. Etant donné que la fibre n’arrivera que dans un an sous la forme du bocal orange (internet bridé, une box sans mode passerelle…), j’ai sauté le pas de l’hebergement chez OVH pour 50€/an (la beebox à elle seule consommait 30€/an d’électricité). Ayant sauvegardé une partie des articles de l’ancien blog, je pense les remettre en ligne pour information des lecteurs.