Guerre des étoiles: Le marchand de sable va passer.

Bonsoir,

Cet article du journal “Le Monde” https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/08/08/elon-musk-don-quichotte-d-un-nihilisme-planetaire-adule-par-l-ignorance-d-une-societe-en-totale-deconnexion-avec-la-realite-scientifique_6090885_3232.html M’a fait réfléchir sur les programmes de lanceurs lourds prévus aux USA et plus annodectiquement en Chine.

En effet cet article rappelle que la “colonisation” de Mars chère à Elon Musk n’est qu’un miroir aux alouettes. Alors, pour quoi faire des lanceurs lourds pouvant mettre en orbite basse plus de 100t?

Sur le marché des satellites, les plus gros satellites géostationnaires font aux environs de 8t. la capacité de Ariane 6 est de 12t en GTO….et pas un sat de ce poids n’existe en géostationnaire.

Donc 100t de charge utile, c’est pour quoi faire? Je ne vois que deux usages: soit des rods from God (bombardement cinétique par des barres d’uranium appauvri/tungstène à partir de l’orbite basse), soit des modules de type Polyus (module laser testé par les soviétiques pour griller les sats ennemis), bref, un des élements principaux de la Guerre des étoiles qui refont surface (IDS du temps de Ronald Reagan).

Question subsidiaire que faire pour un état qui n’a pas de lanceur lourd pour imiter?

On suppose que l’armement dans l’Espace est diplomatiquement autorisé.

J’ai une solution, peu technologique, “crade” mais efficace.

Le principe est d’interdire l’orbite à de gros objets. L’énergie cinétique d’une balle de Kalshnikov est de 2500 joules à la bouche du canon. Cela correspond à peu près à celle d’une bille de tungstène de 1,6mm de diamètre et 40mg lancée à 16km/s contre un satellite si la bille est mise sur orbite rétrograde.

Question: Quelle est la masse de billes de tungstène à mettre en orbite pour “interdire” une zone?

Faisons l’hypothèse suivante: je veux interdire l’orbite à 410 km d’altitude sur une hauteur de 10km au dessus et au dessous. Je veux une bille tous les 10m (La section de Polyus était de 150m2 supérieure à 100m2 la probabilité de toucher à la première rencontre nuage/objet est très forte) sur un nuage fin mais étalé perpendiculairement à la direction suivie par les billes. Si on répartit sur une section de 1° et une hauteur totale de 20km centré sur l’orbite à 410km d’altitude on obtient une section de balayage de 120km environ sur 20km de haut. Cela fait 2400km2 de surface de balayage sur laquelle je place une bille de tungstène tous les 10m (soit 1 pour 100m2) soit 24 millions de billes à orbiter. À 40mg par bille cela fait un poids de…..960kg, arrondissons à la tonne!

Conclusion: l’interdiction de l’orbite par un nuage de sable est techniquement à la portée de ceux qui mettent en orbite des sats de 1t….

On peut même rendre la chose moins crade en faisant en sorte que l’orbite de la gerbe de plomb de chasse recoupe la surface de la terre (tir suborbital). En image:

PS Si le tir est orbital ces billes vont tourner longtemps et que l’entièreté de la zone entre 400 et 420 km va être parcourue au bout de quelques mois. Pour diffuser les billes en nuage, il suffit d’un système proche d’une sableuse autoroutière: projeter les billes sur un disque tournant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *