Surveillance de la population: Voulez vous un petit délire?

Amis du soir, bonsoir,

En ces temps de pandémie où la surveillance de la population est importante avec le déconfinement, il semble être de notre devoir pour militer pour les solutions les plus efficaces en sourçant les dites informations.

En Israël, M. Benyamin Netanyahu a envisagé de “pucer” les enfants afin de pouvoir retracer leurs allées et venue et d’alerter en cas de rapprochement dangereux. L’élément qui a été donné contre le projet n’est pas le risque pour la vie privée, mais celui du détournement du système par un pédophile.

Il n’est reste pas moins que ce principe est efficace. il serait même possible de l’améliorer, en équipant la puce d’un micro-réservoir à cyanure. En effet, on pourrait imaginer que des portiques/ lecteurs de la puce soit implantés dans l’espace public et relié à une intelligence artificielle qui serait chargée d’établir une notation sociale (la notation sociale existe en Chine, mais est également présente sous d’autres formes aux USA en particulier sur le plan financier). Pour surveiller l’épidémie, la puce implantée peut être équipée d’un capteur de température. Si vous êtres fébrile, hop, la puce ouvre le micro réservoir de cyanure et le cas de COVID 19 est réglé. De même , si votre note sociale descend trop bas, pas de chance.

Ce qui serait acceptable dans ce système: pas de juges ou d’avocats coûteux, l’épée de damoclès transformerait la pire des crapules en un doux agneau, l’execution de la sentance serait faite par une intelligence artificielle d’où pas de remords d’un quelconque bourreau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *