Simulation: Coronavirus, Parier sur l’immunité de groupe est…dangereux.

Bonjour, Le coronavirus est en plein pic épidémique en France, nous sommes confinés depuis près de 3 semaines. La presse parle d’immunité de groupe, nécéssaire pour que le virus cesse de se répandre dans la population générale.

L’Idée de base est intéressante: Soit un virus avec un R0 de base de 3: Chaque malade contamine 3 personnes. En situation actuelle ces 3 personnes ne sont pas immunisées et donc deviennent à leur tour malades et contaminent 9 personnes…ainsi de suite.

Le confinement vise à diminuer le nombre de personnes contact auprès des malades, le R0 baisse à moins de 1 et l’épidémie s’eteint comme un feu faute de combustibe.

On peut imaginer que l’on laisse l’épidémie s’etendre et quele R0 soit toujours de 3…mais que sur ces 3 personnes contaminée 2 soient immunisées et donc ne puissent exprimer et propager la maladie. Comme on le voit ceci fait baisser le R0 réel dans mon exemple à 1 (état d’équilibre) Le % de personnes déja immunisée nécéssaire pour obtenir le R0 inférieur à 1 est donc de 100x(R0-1)/R0. Dans le cas du SARS COV 2 c’est aux environs de 60%.

Nous ne disons pas comment atteindre le 60% de la population immunisée: ceci peut être obtenu en laissant courir le virus (comme on laisse courir les rhumes) ou par vaccination (de la rougeolle à la grippe).

Problème ceci repose sur des hypothèses simplistes: l’immunité donnée par le SARS cov2 est mal connue. Il se peut qu’elle soit temporaire comme celle contre les virus des rhumes (3, 6 mois?) donc là, au bout d’un certain temps, le virus peut à nouveau circuler. De plus, certains malades semblent être des réservoirs à virus https://fr.yna.co.kr/view/AFR20200406003600884

Donc pour les tenants de l’immunité collective si l’on applique à la France une mortalité de 0.1% (chiffres de la Corée du Sud au 09/04: 204 décès pour 10400 cas soit une mortalité de 1,9%) cela ferait, pour 60% de la population atteinte, 40.000 victimes, hypothèse basse, hypothèse “Coré du Sud” citée en exemple vingt fois plus! (soit…800.000 victimes!), Penser qu’isoler la population à risque est illusoire car même les EHPAD sont ouvertes sur l’extérieur. Si l’immunité contre le virus dure 6 mois, il faudra compter le double par an…

Conclusion, en prenant les chiffres coréens et appliqués à la France, il faudrait 90 à 95% de formes assymptomatiques non dépistées pour que l’immunité collective soit acquise au prix de 80.000 morts (immunisation de 60% de la population)

Un exemple pour avoir une idée: le navire Diamond princess: Il y a eu plus de 700 contaminés à priori tous détectés et 11 decès (1,5%) si la population des croisiéristes était plutôt d’âge avancé , l’équipage est plutôt jeune. Sur ce navire la part des assymptomatiques a été estimée de 30 à 60%. (assymptomatique ou incubation, va savoir!)

C’est chouette les calculs sur les épidémies en fonction des hypothèses de départ 😉 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *