Coronavirus attention aux comparaisons internationales!

/!\
Attention aux comparaisons internationale sur l’usage des test de dépistage:
Un test positif ne signifie pas toujours que la personne est malade ou porteuse. en statistique épidémiologique il existe des faux positif (personnes non malades mais positives au test) des faux négatifs (personnes malades à test négatifs)
La capacité à discriminer du test est une donnée propre à chaque type de test. Vous changez de kit de test, de marque, et vous avez des chiffres legèrement différents. En général, plus un test est sensible (détecte des malades) moins il est spécifique (il y a des faux positifs)
Maintenant faisons l’hypothèse suivante:  
J’ai un test qui écarte 98% de la population saine, c’est à dire que sur 100 test réalisés en population saine, 2% seront faussement positif) (Valeur prédictive négative) et, sur une population de malade en détecte également 98% (sur 100 malades, 2% seront faussement négatifs).
Un test avec ces carractéristiques serait considéré comme exellent.
 
Maintenant voyons l’impact du nombre de test réalisé sur les chiffres épidémique avec un portage dans la population de 1%
Pays A réalise 2000 test/j.
Nombre de faux positifs 40.
Nombre de patient détectés…quasi tous (je ne peux couper un patient!)
 
Pays B avec la même prévalence réalise 20.000 tests/j.
Nous avons également 400 faux positifs
Il y a également 4 malades sur 200 non dépistés.
 
Maintenant les Politiques font de la politique, les tests sont réservés aux “cas graves”
Que se passe-t-il? La population testée n’est plus la même et la prévalence augmente  
 
Pays C fait le tri des patients à tester, 10% sont malades, 2.000 test/j.
Nombre de faux positifs: 38
Nombre de patient malades détectés: 196 et 4 non dépistés.
 
La situation B, c’est l’Allemagne ou la Corée du Sud.
La situation C la France.
Notez sur cet exemple que 2.000 test peuvent être aussi efficace que 20.000 si on sélectionne les patients.
 
/!\ La sensibilité et la spécificité des tests sont des données difficile à mesurer…et dépendent comme déja dit de la technique utilisée des réactifs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *